Site : http://www.andrezieux-boutheon.com
article
Accueil >> Je découvre >> Histoire >> 1ère Ligne de chemin de fer de France

1ère Ligne de chemin de fer de France

Déjà, en 30 de notre ère un chemin de portage des marchandises devait passer à Andrézieux : chariots venant de la vallée du Rhône, transportant les marchandises destinées aux Arvernes et celles embarquées sur la Loire.


Les historiens CHAPOTAT et DECHELETTE mentionnent dans une étude sur la préhistoire et la protohistoire de notre région, un itinéraire de voie de portage venant de Givors à Roanne par la Vallée du Gier, celle de Langonand, puis celle de Furens, la plaine du Forez et le fond des Gorges de la Loire (route plate de Strasbon entre Rhône et Loire).

 

Le transport des marchandises par la Loire devait exister depuis l’antiquité mais ne fut vraiment organisé qu’en 1702 lorsque le conseil de la Loire accorda au sieur LAGARDETTE la permission d’effectuer des travaux et d’organiser la navigation sur la Loire. Le charbon amené de Saint Etienne par les tombereaux était chargé sur les bateaux à fond plat appelés Rambertes ou Sapines, construites à Saint Rambert où avait lieu l’embarquement des charbons du bassin de Roche la Molière. C’est pour faciliter ce transport de charbon de Saint Etienne à Andrézieux que fut établie la 1ère ligne de chemin de fer de France. En effet, approvisionner les quelques 3000 bateaux qui passèrent en 1822 à Andrézieux, n’était pas très aisé avec les tombereaux.

 

Aussi, dès 1823 on commença d’établir entre St Etienne et Andrézieux cette 1ère ligne de chemin de fer de France ouverte à la circulation le 30 juin 1827 pour le transport du charbon dans des wagons, appelés « chariots », qui étaient tractés par des chevaux. Au retour, ils transportaient du gravier, du sable et de la chaux. C’est le 1er mars 1832 que des voyageurs purent emprunter ce nouveau moyen de transport : arrivés aux Mottières (près de la Terrasse à St Etienne) en diligence, les voyageurs sans quitter leur place, voyaient la caisse de la diligence soulevée par une grue qui la déposait sur la plate-forme d’un wagon (l’ancêtre du ferroutage). Le chemin de fer les menait jusqu’à Andrézieux où l’opération inverse s’effectuait, les voyageurs continuaient alors leurs voyages par la route. La première locomotive ne fit son apparition qu’en 1844.

 

article
  • RSS
  • Ajouter au favoris

Je découvre

Histoire

Agenda 21

23.07.2011

Présentation Agenda 21

 

Événement

Du 3 au 31 octobre

L’Envol est en ligne

Château de Bouthéon

Le château de Bouthéon est le cadre idéal pour l’organisation de vos séminaires, soirées et galas dans la Loire (42). Son parc animalier et botanique (...)

Ecoute citoyenne

Un service à l’écoute de sa ville

Qu’est ce que l’Écoute citoyenne : C’est le relais privilégié entre les habitants et la (...)
Retour en haut