Site : http://www.andrezieux-boutheon.com
article
Accueil >> Actualités >> Archives >> Bienvenue au Théâtre

Bienvenue au Théâtre

 

Rencontre avec le nouveau Directeur du Théâtre du Parc, Patrice Melka.

L’Envol : Tout d’abord bienvenue. Afin de faire connaissance, pouvez-vous nous présenter votre parcours ?
Patrice Melka : « Le milieu culturel et artistique est une passion que je porte depuis le plus jeune âge. J’ai eu la chance d’intégrer professionnellement ce secteur, il y a une douzaine d’années en tant qu’administrateur de projet artistique au sein de compagnies indépendantes. J’ai fait mes premières armes de manière autodidacte, sur le terrain, au contact de professionnels, comédiens, metteurs en scène, ou encore de directeurs de théâtre. J’ai ensuite validé ces acquis par un Master II universitaire « Direction de projets et développement culturel ». Cette formation qualifiante a eu l’effet d’un sésame qui m’a permis de rejoindre la fonction publique territoriale.
En 2008, après l’obtention du diplôme, j’ai en effet été recruté par la Ville de Chassieu, en qualité de coordinateur culturel. Cette commune souhaitait « re-municipaliser » son théâtre, une salle de 360 places, très semblable à celle d’Andrézieux-Bouthéon. Mon travail consistait à créer du lien avant la réouverture du théâtre, pour fédérer les structures culturelles entre elles. J’ai notamment porté une action appuyée auprès conservatoire de musique et de danse dans le but de lui redonner une meilleure lisibilité. 
En 2009, la municipalité de Genas m’a confié la direction du service culturel et la programmation artistique de sa salle de spectacle « Le neutrino ». C’est une salle de petite capacité, intimiste, avec un rapport de proximité très fort entre le public et les artistes. Je choisissais les spectacles autant pour leur qualité que pour leur faculté à répondre à ce rapport direct au spectateur. La saison se voulait éclectique et généraliste, mêlant théâtre, musique, cirque, ainsi qu’une offre respectueuse pour le jeune public. J’ai enfin développé les spectacles d’arts de rue, répondant à une volonté politique misant sur la gratuité, et l’accès au plus grand nombre.
Je suis resté trois années à Genas avant de postuler au Théâtre du Parc. »


L’Envol : Quels sont vos objectifs pour le Théâtre du Parc ?
Patrice Melka : « J’ai l’intention de poursuivre le travail mené par mes prédécesseurs, affirmant le Théâtre du Parc comme référence culturelle ancrée sur le territoire.
La programmation sera pluridisciplinaire et exigeante artistiquement, permettant de se cultiver et de se distraire à la fois.
Les spectacles à destination du jeune public seront développés, en commençant par ceux pour la petite enfance. Cette orientation m’est très chère puisque le regard artistique et critique du spectateur se forme dès le plus jeune âge. Il faut encourager cet apprentissage en proposant des séances durant le temps scolaire, mais pas que. Les enfants avec leurs parents doivent pouvoir se rendre au théâtre et assister à des spectacles qui parlent à chacun. J’entends le rôle des artistes comme celui d’apporter un regard décalé sur notre vie, un éclairage sur le monde qui nous entoure, afin de pouvoir mieux l’appréhender à tout âge.
Par ailleurs, je rejoins bien entendu la volonté culturelle de la municipalité de soutien à la création artistique, par des dispositifs de résidence, de co-productions, de mise à disposition de moyens pour les artistes. Depuis toujours, le Théâtre du Parc a joué sur ce plan un rôle majeur tant au niveau local que national.
La remise en question est une chose nécessaire dans nos métiers. Cela amène à ouvrir des espaces de liberté et à créer les conditions de l’innovation. Je souhaite, par exemple, accueillir une équipe artistique résidente sur plusieurs mois que j’associerai à la vie du théâtre.
L’objectif est de développer une présence sur la ville, de générer des temps de « plus-value » artistique dans le quotidien des habitants.
Enfin, l’accueil du public est un objectif en soi. Je souhaite réfléchir à des dispositifs d’accueil particuliers. Aujourd’hui, les spectateurs se rendent au théâtre, achètent leur place, assistent au spectacle et repartent. Plus que de venir « consommer » une séance, le public sera invité, lors de temps forts, à profiter d’un moment de vie au théâtre. Le concept de « soirée complète » me séduit assez.
Ouvrir le théâtre sur un temps large, proposer un parcours artistique pour susciter l’échange entre les spectateurs, renforcer la convivialité autour du manger et du boire, et le partage par la rencontre informelle avec les artistes. »


L’Envol : « Quelles seront vos premières actions ? »
Patrice Melka : « L’urgence est à la construction de la saison prochaine. Il reste très peu de temps pour mettre en place la programmation, et proposer une présentation publique des spectacles au mois de juin.
En parallèle, le théâtre va accueillir deux nouveaux collaborateurs : un régisseur général et une chargée de relations publiques. L’équipe en place va donc se renforcer. Par ces nouvelles arrivées, mon travail consistera à assoir un nouvel équilibre de travail. L’état d’esprit de l’équipe participe à l’atmosphère du théâtre, et résonne imperceptiblement auprès du public.
Enfin, très vite, mon rôle de directeur sera de prendre contact avec les partenaires du théâtre, et d’évaluer le niveau du lien tissé ou à tisser. Il faut se situer sur un territoire dans un positionnement intelligent, en relation avec les autres institutions, les associations, les relais éducatifs, et ce, jusqu’au secteur privé.
Pour conclure, je souhaite réaffirmer la place du Théâtre du Parc comme lieu de proximité, rayonnant bien au-delà des frontières de la ville. La programmation sera exigeante sans être élitiste, les spectacles accessibles mais sans concession. La construction de sens, saison après saison, sera le garant de son identité singulière. »

article
  • RSS
  • Ajouter au favoris

Actualités

Archives

Agenda 21

23.07.2011

Présentation Agenda 21

 

Événement

Du 31 mars 2018 au 13 janvier 2019
Des Bâteaux et des Hommes

Des Bâteaux et des Hommes

Ecoute citoyenne

Un service à l’écoute de sa ville

Qu’est ce que l’Écoute citoyenne : C’est le relais privilégié entre les habitants et la (...)
Retour en haut