Site : http://www.andrezieux-boutheon.com
article
Accueil >> Je m’informe >> L’Envol >> Archives >> Année 2009 >> Envol n° 123 octobre 2009

Envol n° 123 octobre 2009

EDITO

Le deuxième numéro de l’Envol dans sa nouvelle configuration tient ses promesses puisque d’avantage de sujets sont traités à travers des articles de fond. Cette nouvelle ligne rédactionnelle nous amène, pour la première fois, à éditer un magazine de 40 pages, témoin du dynamisme de notre ville.

Vous trouverez, ce mois-ci, un dossier traitant des risques majeurs. 11 mois après les crues qui ont marqué notre commune, un bilan était nécessaire afin de tirer les enseignements de cet événement dévastateur. Au fil des pages, les principaux travaux d’aménagement seront exposés, rappelant à chacun l’ampleur des conséquences de ces crues.

Je tiens d’ailleurs à saluer, une nouvelle fois, la solidarité qui s’est engagée à la suite de cette crise. Les habitants et les moyens municipaux additionnés nous offrent aujourd’hui une ville aux traits marqués mais souriante.

L’existence de risques sur notre commune est bien présente, les événements de novembre 2008 ne nous permettent pas de l’oublier. Il est donc de ma responsabilité de Maire d’informer la population de toutes les éventuelles catastrophes qui pourraient toucher notre territoire. Chaque habitant doit être conscient que des risques, qu’ils soient naturels ou technologiques, sont identifiés et que des consignes de sécurité sont à adopter en cas de crise.
Un Document d’Information Communal sur les RIsques Majeurs (DICRIM) règlementaire est donc à disposition de chacun en Mairie. Une plaquette synthétique de ce document vous est transmise dans ce numéro de l’Envol afin de rendre cette information essentielle accessible à tous.
Il est primordial que chacun soit en mesure d’identifier les signaux déclenchés en cas de circonstances dangereuses. À ces fins, nous travaillons, depuis plusieurs mois à l’installation d’un système d’alerte automatisé.

Ce procédé consiste en l’envoi, via les téléphones principalement, de messages en cas d’événement majeur. Les listes de diffusion de ces messages d’alerte seront basées sur les annuaires téléphoniques. Il paraît toutefois indispensable que tous les habitants ne figurant pas sur les annuaires fassent la démarche de s’inscrire auprès des services de la Ville. Un tel système n’est vraiment efficace que si chacun agit de manière responsable. Il en va de la sécurité de tous.

Ces éléments ne sont pas destinés à alarmer, ils représentent une prise de conscience nécessaire à chacun pour envisager les risques et réagir avec discernement face aux dangers potentiels.

Jean-Claude SCHALK, Maire d’Andrézieux-Bouthéon

Documents

Documents
article
  • RSS
  • Ajouter au favoris
Retour en haut