Site : http://www.andrezieux-boutheon.com
article
Accueil >> Je m’informe >> L’Envol >> Archives >> Année 2010 >> Envol n° 128 mars 2010

Envol n° 128 mars 2010

Edito

Le développement durable, l’écologie ou le bio, sont autant de notions présentes dans notre quotidien qui nous sont pourtant peu familières. Au nom du respect de l’environnement, les méthodes de culpabilisation de l’individu se multiplient, s’éloignant trop souvent du réel intérêt planétaire.
Les produits dits « bio » répondent effectivement à des normes de productions particulières. Toutefois, je ne vois aucune logique à l’importation ou l’exportation de tels produits d’un bout à l’autre de la planète. L’effet du transport de ces marchandises sur l’environnement va à l’encontre même de la démarche initiale qui
vise à réduire notre impact sur la nature. Il me semble plus cohérent de développer localement l’agriculture dite « raisonnée » qui limite l’utilisation de pesticides, d’insecticides, d’engrais et, par sa proximité, les distances de transport.
Dans cet esprit, le marché de Bouthéon qui s’installera dès le mois de mai, proposera des produits locaux, labellisés « bio » ou issus de l’agriculture
raisonnée.
Ce raisonnement s’applique également aux denrées utilisées par la Cuisine Centrale.
À l’heure où la mise en oeuvre des principes du Grenelle Environnement dicte l’intégration de produits bio dans les menus des restaurants scolaires, nous nous attachons à favoriser les commandes locales.
Je souhaite que l’action globale de la commune s’inscrive dans une logique de protection de l’environnement. J’ai fait le choix de réduire l’impact des interventions des services municipaux en limitant, par exemple, l’utilisation du sel lors du déneigement ou encore en diminuant l’arrosage des espaces verts. Chacun doit comprendre les priorités d’action et accepter les contraintes liées à une gestion durable de notre commune : quelques centimètres de neige sur la chaussée ou des parcs moins verdoyants ne constituent pas de réels inconvénients.
Il est grand temps de mettre nos actes en adéquation avec nos paroles. La protection de notre environnement n’est pas uniquement un concept qui doit soulager notre conscience à travers des propos, mais une réelle modification de nos comportements quotidiens.
Les collectivités ne sont pas seules garantes de la diminution de l’impact humain sur la nature, chacun en est acteur et responsable. Déneiger devant chez soi, entretenir les abords de son domicile, adopter des attitudes en concordance avec les principes
environnementaux sont autant d’agissements à appliquer afin de faire face à la réalité.

Cette année encore, la Municipalité est partenaire de la Semaine nationale du
Développement Durable et de l’action mondiale "Earth Hour". En proposant des explications et une sensibilisation à différents enjeux, nous souhaitons impulser les changements d’habitude des andréziens-bouthéonnais.

Jean-Claude SCHALK,
Maire d’Andrézieux-Bouthéon

Documents

Documents
article
  • RSS
  • Ajouter au favoris

Je m’informe

L’Envol

Agenda 21

23.07.2011

Présentation Agenda 21

 

Événement

Du 31 mars 2018 au 13 janvier 2019
Des Bâteaux et des Hommes

Des Bâteaux et des Hommes

Ecoute citoyenne

Un service à l’écoute de sa ville

Qu’est ce que l’Écoute citoyenne : C’est le relais privilégié entre les habitants et la (...)
Retour en haut