Site : http://www.andrezieux-boutheon.com
article
Accueil >> Je m’informe >> L’Envol >> Archives >> Année 2011 >> Envol n° 138 février 2011

Envol n° 138 février 2011

Edito

Nous allons prochainement entamer un programme particulièrement important pour notre commune puisqu’il s’agit de la réhabilitation de la RD498, artère principale d’Andrézieux-Bouthéon. En 30 ans, cette voie n’a jamais connu de réelles modifications hormis l’aménagement des ronds-points. La conduite d’eau potable en fonte grise date de 1928. A l’origine, elle était destinée à alimenter l’aéroport lors de la construction de la piste.

Ces travaux interviennent dans le cadre du transfert de voirie du domaine départemental au domaine communal. En effet, la création de la déviation de la RD498 qui rejoint désormais Saint-Marcellin-en-Forez en contournant notre commune, entraîne la cession de l’ancien itinéraire à la commune. Au vu de la réfection des voiries programmée, la réhabilitation des réseaux humide va être réalisée.

Le montant des travaux liés aux réseaux humides (réseaux d’eau potable, d’eau pluviales et d’eaux usées) s’élève à environ 1 282 810 € TTC. Une convention a été signée avec le SIEL pour la gestion du réseau EDF ; le coût pour la collectivité est de 326 438 € TTC. Une seconde convention avec France Télécom concerne les réseaux de télécommunication pour un montant de 42 915 € TTC.
Les travaux de génie civil (tranchées) seront sous la maîtrise d’œuvre des services Techniques municipaux (coût estimatif : 300 000 € TTC). Enfin, les travaux de réfection de la voirie et les aménagements urbains, sous maîtrise d’œuvre de la commune, sont évalués à 500 000 € TTC.

La reprise totale des réseaux s’inscrit dans le plan que nous menons depuis des années sur l’ensemble de la commune afin d’installer des réseaux séparatifs pour rejeter les eaux de pluie dans le milieu naturel (la Loire) et pour acheminer les eaux usées à la station d’épuration. Ainsi, 90% de la commune sera couverte par des réseaux séparatifs, ce qui est exemplaire.

Le coût de l’eau reste très raisonnable par rapport aux autres collectivités et ce malgré les investissements réalisés, avec un coût d’environ 1€50/m3 pour l’eau et 1€50/m3 pour l’assainissement. Ces tarifs confirment la logique qui vise à investir pour diminuer les pertes et donc réduire les dépenses. Pour 1 litre d’eau consommé, 1 litre d’eau est facturé.

Afin de faciliter l’intervention des entreprises retenues pour les travaux de réhabilitation sur cette voie, nous allons mettre en place des déviations aux abords de la commune pour inciter les automobilistes à emprunter des itinéraires de substitution. D’autre part, un arrêté municipal interdira la circulation des poids lourds sur cet axe (hors livraisons).

Dans les prochains numéros de l’Envol, vous découvrirez le détail des travaux dont la maîtrise d’œuvre, de l’état des lieux à la réalisation des plans, a été effectuée en interne, par le service Eau et Assainissement et les services Techniques, ce qui représente une économie substantielle pour le budget de la Ville. Le choix de conduire cette opération d’envergure a été possible grâce aux compétences du personnel communal.

Je compte sur le civisme de chacun pour ces quelques mois de perturbation et vous remercie par avance de votre compréhension. Je vous invite à assister à la réunion publique présentant l’ensemble du projet le lundi 21 février à 18h30 au Théâtre du Parc.

Jean-Claude Schalk,
Maire

Documents

Documents
article
  • RSS
  • Ajouter au favoris

Je m’informe

L’Envol

Agenda 21

23.07.2011

Présentation Agenda 21

 

Événement

Du 5 juillet au 31 août

Lisez l’Envol de l’été

Ecoute citoyenne

Un service à l’écoute de sa ville

Qu’est ce que l’Ecoute Citoyenne : C’est le relais privilégié entre les habitants et la (...)
Retour en haut