Site : http://www.andrezieux-boutheon.com
article
Accueil >> Je m’informe >> L’Envol >> Archives >> Année 2014 >> Envol n°170, janvier 2014

Envol n°170, janvier 2014

 

Édito

Comme à chaque fin d’année au moment des fêtes, une recrudescence de cambriolages chez les particuliers et les entreprises s’est faite partout en France.
Notre commune, comme toutes les autres, n’a pas été épargnée, en particulier un secteur bien précis de notre ville. J’en profite pour garantir les victimes de notre soutien, mais aussi pour assurer à la population de conduire toutes les actions nécessaires, avec les services de police et de gendarmerie, pour renforcer sa protection.
Je précise cependant que tous les acteurs, tous les professionnels, tous les spécialistes de la question s’accordent à dire qu’une action commune, en premier lieu de tous les habitants, appelés à la vigilance, la surveillance et surtout l’appel au 17, signalant toute personne suspecte et tout véhicule inhabituel en stationnement à proximité des habitations, constitue la mesure la plus efficace contre ce fléau.

Comme chaque fois à l’approche des élections municipales, les candidats s’emparent du dossier de la sécurité, promettant monts et merveilles en cas d’élection. Comme si le Maire que je suis et toute mon équipe, n’étaient pas les plus à même de savoir combien il est difficile de mettre ces délinquants hors d’état de nuire. Force est de constater que bien souvent, ils se trouvent dans des situations de telle désespérance qu’ils n’ont rien à perdre et ne craignent pas la répression.


L’installation de caméras aurait-elle évité tous ces cambriolages  ? Certainement pas.
Aurait-elle permis l’arrestation des auteurs  ? Certainement pas.
Faire croire à la population que la mise en service de caméras de vidéosurveillance réglerait à elle seule les problèmes de sécurité, c’est lui mentir.
Mettre des caméras enregistreuses sur les places et les bâtiments municipaux n’est pas la solution miracle. Nous en avons au Centre Technique Municipal depuis 5 ans  ; elles n’ont pas empêché que nous soient volés 2 camions, par des individus cagoulés, gantés et vêtus tout de noir, qui s’adressent avec plaisir aux caméras, avec des gestes provocateurs. Il en est de même à l’entrée du Château de Bouthéon, mais aussi au parking souterrain du centre bourg. À chaque fois, on distingue seulement des ombres, en noir, sans aucune chance d’identification.

Disant cela, ce n’est pas affirmer mon opposition à la vidéosurveillance, avec les moyens adéquats.

Mais, je le répète, comme j’ai pu le déclarer plusieurs fois, en particulier dans une interview au journal La Tribune-Le Progrès le 22 avril 2011 ou dans l’Envol de novembre 2011, seul un central avec surveillance permanente, à l’aide d’un dispositif de caméras, y compris mobiles, que nous pourrions déplacer dans les différents quartiers de notre ville, pourrait avoir une réelle efficacité.

Toutefois, l’impact financier des équipements et des emplois à créer impose une mutualisation avec d’autres communes limitrophes, mais aussi avec les administrations ou les entreprises intéressées.
D’autant qu’au-delà de la sécurité, un tel dispositif permettrait d’autres utilisations  : circulation, stationnement, accidents, etc .
Notre équipe travaille actuellement sur ce dossier en collaboration avec les services compétents et nous aurons l’occasion de vous présenter prochainement un projet.

Enfin, je pense que notre commune reste quoi qu’il en soit particulièrement calme et sereine, marquée seulement par des faits ponctuels, si malheureux soient-ils.
Malgré tout, nous pouvons encore nous enorgueillir d’une qualité de vie remarquable, il fait toujours bon vivre à Andrézieux-Bouthéon.

Sur cette pensée optimiste, j’en profite pour vous souhaiter à toutes et à tous, mes meilleurs vœux, une bonne et heureuse année 2014, jalonnée de succès et de bonheurs.

Jean-Claude Schalk,
Maire

Documents

Documents
article
  • RSS
  • Ajouter au favoris

Je m’informe

L’Envol

Agenda 21

23.07.2011

Présentation Agenda 21

 

Événement

Du 8 avril 2017 (10h00) au 7 janvier 2018 (18h00)
Exposition Sous les crayons, la guerre

Exposition Sous les crayons, la guerre

Ecoute citoyenne

Un service à l’écoute de sa ville

Qu’est ce que l’Ecoute Citoyenne : C’est le relais privilégié entre les habitants et la (...)
Retour en haut