Site : http://www.andrezieux-boutheon.com
article
Accueil >> Je m’informe >> L’Envol >> Archives >> Année 2014 >> L’Envol n°180, décembre 2014

L’Envol n°180, décembre 2014

 

Édito

Lors du dernier conseil municipal, nous avons présenté les orientations budgétaires pour l’année 2015, mais aussi les grandes lignes du mandat, avec en toile de fond l’évolution de notre situation financière, liée aux réformes territoriales. Si la diminution des dotations de l’État impacte nos communes, elle parait somme toute logique vu la situation économique de la France.
Les réformes imposées par l’État ont pour incidence une perte de 700 000 € dans notre autofinancement. La refonte des rythmes scolaires, notamment, fera supporter à notre collectivité un surcoût de près de 180 000 € (majoritairement en charge de personnel). Nous avons donc fait le choix de réduire l’investissement de 500 000 € et d’économiser 200 000 € en fonctionnement. Un dossier de huit pages est consacré à ces développements dans ce numéro.
Je tiens à rappeler que le service public est l’essence même de l’action des communes. Par conséquent, afin d’assurer le meilleur service à notre la population, il est nécessaire d’avoir du personnel compétent, en nombre suffisant. L’effectif municipal de 250 fonctionnaires est composé de cadres, d’employés et d’ouvriers qui ont chacun des missions bien définies. J’aime faire cette distinction et je veux que l’on soit précis sur la qualité de service apportée par nos agents  : aucun n’est de trop, même si aujourd’hui, des orientations différentes du passé peuvent être envisagées en matière d’organisation des missions, en raison notamment des transferts de compétences à la Communauté d’agglomération.
De surcroît, même si les charges de personnel représentent près de 50 % de nos dépenses courantes, la gestion des services permet de dégager des ressources propres qui contribuent à l’autofinancement à hauteur quasi similaire des impôts ménages et autorisent ainsi des mesures essentielles en faveur des familles.
Concrètement, pour notre population, ce sont par exemple des repas à la cantine à 2 €, des chèques activités jeunes, des tarifs très avantageux aux centres de loisirs, au théâtre, au conservatoire, permettant à chacun de bénéficier de ces services et de mieux vivre au quotidien.
1 200 000 € de subventions sont également allouées aux associations. En plus des équipements mis à leur disposition, cela démontre notre volonté de soutenir le creuset de lien social qu’elles assurent.
Par ailleurs, au sein de l’action municipale, l’espace public sera aussi une priorité (sécurité, aménagement, propreté, etc.). À ce titre, nous comptons sur l’appui et le comportement citoyen de nos habitants, sans lesquels aucune action durable n’est possible.
Enfin, il est important de rappeler qu’afin de rester à résultat constant, nous aurions dû augmenter nos impôts de 7 %. Mais, je suis fier de vous annoncer, avec mon équipe, que nous respecterons notre engagement de baisser les impôts de 2 % par an sur ce mandat. Cela impliquera nécessairement une vigilance accrue et une adaptation permanente des comportements.

À l’approche de Noël, je souhaite à toutes et à tous de joyeuses fêtes de fin d’année.

Jean-Claude SCHALK
Maire

 

Documents

Documents
article
  • RSS
  • Ajouter au favoris

Je m’informe

L’Envol

Agenda 21

23.07.2011

Présentation Agenda 21

 

Événement

Du 9 novembre au 7 décembre
Concours illuminations

Concours illuminations

Ecoute citoyenne

Un service à l’écoute de sa ville

Qu’est ce que l’Écoute citoyenne : C’est le relais privilégié entre les habitants et la (...)
Retour en haut