Site : http://www.andrezieux-boutheon.com
article
Accueil >> Je m’informe >> L’Envol >> Archives >> Année 2016 >> L’Envol n°193, février 2016

L’Envol n°193, février 2016

Édito

Permettez-moi de revenir sur l’article «  La commune investit-elle trop dans le sport  ?  » paru récemment dans le quotidien local.
La question peut être légitime au vu des investissements prévus cette année, avec le dojo et le skate park.
Néanmoins, il faut se souvenir que, précédemment, outre les sept millions d’euros pour le complexe de La Gouyonnière, nous avons aussi fortement investi sur le patrimoine, avec les sept millions d’euros du Château de Bouthéon, sur le social, avec le million d’euros (M€) du pôle des solidarités, ou sur la culture, avec les cinq millions d’euros du conservatoire et de la médiathèque.
Et si nous sommes en capacité de porter de tels investissements, sans pour autant alourdir la dette communale, c’est le fruit d’une gestion rigoureuse de nos dépenses de fonctionnement. Pour mémoire, nous avons «  hérité  » en 2001 d’une dette de 23 M€ et aujourd’hui, elle ne s’élève plus qu’à 5 M€, tout en ayant investi près de 90 M€ pour les Andréziens-Bouthéonnais.

Il est incohérent que l’ex-adjoint aux sports, qui était à l’époque le plus fervent défenseur de des équipements sportifs, en particulier du stade de La Gouyonnière, le critique ouvertement et systématiquement aujourd’hui. Ce même élu, qui n’avait de cesse de réclamer plus de moyens pour le sport et se vantait d’actions en direction du sport, le conduisant même à candidater au concours de la ville la plus sportive de France, devrait être satisfait aujourd’hui  !
À l’inverse, il s’entête dans son attitude déplorable  : dans le même ordre d’idée, il prétend que le Complexe d’animation des bords de Loire (Cabl) est un fiasco alors que c’est une vraie réussite et une fierté pour notre ville.
En effet, le Cabl a été pensé et construit afin de soulager les frais de personnel et de location de matériel pour monter et démonter les structures indispensables à la dizaine de manifestations annuelles. Il est également dédié à l’accueil des salons et est mis à la disposition des clubs sportifs l’hiver. Comment peut-on proposer l’idée saugrenue de monter et démonter un plancher mobile en lieu et place, alors que l’on prétexte qu’il y a trop de personnel communal  ?

J’aimerais convaincre ce Monsieur P., persuadé de représenter 60 % de ses concitoyens, que la jalousie et la haine ne sont pas bonnes conseillères. Malheureusement, il n’a toujours pas digéré sa défaite et rumine sa rancœur …
Assez, il est temps de passer à autre chose.

Jean-Claude SCHALK
Maire

Documents

Documents
article
  • RSS
  • Ajouter au favoris

Je m’informe

L’Envol

Agenda 21

23.07.2011

Présentation Agenda 21

 

Événement

Du 8 avril 2017 (10h00) au 7 janvier 2018 (18h00)
Exposition Sous les crayons, la guerre

Exposition Sous les crayons, la guerre

Ecoute citoyenne

Un service à l’écoute de sa ville

Qu’est ce que l’Écoute citoyenne : C’est le relais privilégié entre les habitants et la (...)
Retour en haut