Site : http://www.andrezieux-boutheon.com
article
Accueil >> Je m’informe >> L’Envol >> Archives >> Année 2016 >> L’Envol n°194, mars 2016

L’Envol n°194, mars 2016

Édito

Lors du dernier conseil municipal, le complexe sportif de la Gouyonnière était l’un des sujets à l’ordre du jour, sur lequel je voudrais apporter quelques précisions.
Le coût total estimé pour la réalisation de ce projet s’élevait initialement à 5,25 M €. Après réception des travaux, il se trouve que nous avons réalisé 33 000 € d’économies, fait assez exceptionnel sur ce genre de dossier, où l’on constate régulièrement des dépassements de budget prévisionnel. Ce gain est le fruit d’une forte présence personnelle sur les lieux, pour initier des ajustements techniques tout au long du chantier, et de l’implication des différentes équipes du centre technique municipal.
Je tiens également à remercier l’équipe de maîtrise d’œuvre, disponible et compétente, pour la conduite de ce chantier important, en particulier la construction des deux tribunes du stade.
La gestion rigoureuse de nos dépenses de fonctionnement nous permet d’affirmer que nous sommes capables de porter des projets d’une telle envergure et que nous n’avons pas de leçons à recevoir sur le « dépenser mieux ».
En parallèle, nous ne pouvons que nous féliciter de la dynamique des clubs de sport collectif andréziens-bouthéonnais. Après une année difficile, les décisions importantes prises par l’Association sportive forézienne Andrézieux-Bouthéon (ASF) à l’intersaison ont permis de repartir sur un nouveau cycle qui porte aujourd’hui ses fruits, puisque l’équipe fanion est en tête de son championnat.
Concernant le basket, alors que l’Union pontoise Andrézieux Basket (UPAB) devait permettre de franchir un cap, c’est la relégation qui a été évitée de peu. Depuis cette saison, le choix de retrouver son autonomie s’avère payant pour le club Andrézieux-Bouthéon Loire sud (ALS), puisque l’équipe 1 est actuellement première de son groupe.
Le rugby, pourtant handicapé par la suppression de son terrain jusqu’à la mise à disposition du stade Baudras, va non seulement conserver sa place en promotion d’honneur mais peut-être même se qualifier pour les play-offs de montée.
N’oublions pas non plus le handball, dont l’équipe féminine du Handball Saint-Étienne Andrézieux (HBSA) évolue en nationale 1 et l’équipe masculine du Saint-Étienne Andrézieux masculin handball (Sam HB) en nationale 2.

Mais au-delà des performances, il est important de souligner l’investissement social de certains clubs aux côtés des services de la politique de la ville. J’en veux pour exemple l’organisation par le club de football des Mercredis de l’ASF, une action avec les jeunes non licenciés des trois quartiers de la commune.
Lors des prochaines vacances de Pâques, le basket lancera son opération Holidays 3 x 3 Championship, un tournoi ouvert aux jeunes de 10 à 15 ans.
Ces actions s’ajoutent à celles mises en place par le centre social Le Nelumbo et par notre service des sports. Ce dernier remplit pleinement son rôle, notamment lors des vacances scolaires, pendant lesquelles sont encadrés plus de 200 enfants.

Permettre aux habitants une pratique sportive adaptée à chacun contribue à la socialisation et participe à la priorité que s’est donnée la municipalité de pérenniser son action en faveur d’une commune proche, citoyenne et solidaire.

Jean-Claude SCHALK
Maire
 

Documents

Documents
article
  • RSS
  • Ajouter au favoris
Retour en haut