Site : http://www.andrezieux-boutheon.com
article
Accueil >> Je m’informe >> L’Envol >> Archives >> Année 2018 >> L’Envol n°219, juin 2018

L’Envol n°219, juin 2018

Éditorial

Avec le retour des belles journées de printemps mais aussi d’une pluviométrie particulièrement favorable, la végétation s’en donne à cœur joie, et ici ou là, les herbes folles prolifèrent le long des murs de nos propriétés ainsi que le long des trottoirs de nos rues.
Vous n’êtes pas sans savoir que l’usage des désherbants et en particulier du glyphosate est interdit sur l’espace public. Une fois de plus, l’interdiction s’impose à nous, alors même qu’aucune solution alternative satisfaisante n’est proposée. Il nous incombe pourtant d’adopter d’autres moyens.
Parmi les solutions proposées, il est question de désherbage thermique, ou à eau chaude, dispositifs qui fonctionnent souvent avec du gaz, lequel est produit dans des conditions pas toujours très respectueuses de l’environnement… Et dans le même temps, il est ici question de développement durable  !
La seule alternative est donc l’action de l’homme. Mais vous n’êtes pas sans ignorer le coût que pourrait représenter le recours à une dizaine de personnes pour entretenir les 80 kilomètres de voirie de notre commune. C’est pourquoi, outre l’acquisition d’un matériel spécifique destiné à traiter les bordures de voirie, j’en appelle au sens civique de chacun de nos concitoyens, pour qu’ils nettoient, désherbent le long de leur propriété, conformément à la règlementation applicable et notamment le règlement sanitaire départemental et l’arrêté municipal que je prends en ce sens.
Je sais que certains d’entre vous le font déjà et je les en remercie.
Je suis persuadé que nombre d’entre vous, à travers ce geste citoyen, s’engageront à le faire. Quelques uns ne manqueront pas de rétorquer qu’ils « payent des impôts » et qu’en conséquence… vous connaissez la suite.
Je rappelle simplement qu’avec un taux de 7,12 % de taxe d’habitation et une baisse continue des taux depuis 6 ans, nous avons fait un autre choix. Il appartient à chacun de se comporter en citoyen responsable, et je sais pouvoir compter sur vous.
Comme pour la sécurité, la propreté est l’affaire de tous, le respect de l’espace public doit guider nos comportements. Il est inadmissible et insupportable de voir des personnes cracher, jeter les mégots de cigarettes, emballages ou autres tickets de jeux de grattage, mais aussi de sortir son chien faire ses besoins sur l’espace public sans penser un seul instant qu’il y a des employés qui devront nettoyer.
Tous ces faits sont répréhensibles et verbalisables. Aussi sans en arriver à systématiquement sanctionner les contrevenants, je vais demander à la police municipale d’être beaucoup plus ferme. Il est du ressort de chacun d’entre nous de se comporter en citoyen responsable, il en va de notre bien être et de notre confort à tous dans l’espace public.

Jean-Claude SCHALK
Maire

Documents

Documents
article
  • RSS
  • Ajouter au favoris
Retour en haut