Site : http://www.andrezieux-boutheon.com
article
Accueil >> Je m’informe >> L’Envol >> Archives >> Année 2015 >> L’Envol n°186, juin 2015

L’Envol n°186, juin 2015

Édito

À l’approche de l’été, la saison sportive arrive à son terme et, pour nos principaux clubs de sport collectif, elle a été particulièrement dure à vivre.

En football, l’équipe fanion de l’ASF qui a joué l’accession en division supérieure lors des deux dernières saisons, a dû lutter cette année jusqu’à la dernière journée pour ne pas descendre en championnat régional. Avec l’arrivée du complexe sportif de la Gouyonnière, la relégation aurait mis un sérieux coup d’arrêt au projet sportif ambitieux qui accompagne un tel équipement.
Aujourd’hui, cet outil, qui va s’ancrer durablement dans la vie sportive de notre commune, sera certainement le gage d’une réussite future et nous avons pris la bonne décision pour nous permettre de relever un challenge nouveau, à savoir atteindre un niveau national supérieur (CFA, National, etc.).

Du côté du basket, la Fédération française a la particularité de modifier pratiquement chaque année le mode d’organisation de ses compétitions, avec pour conséquence, l’impossibilité de faire perdurer les unions. Autant l’UPAB semblait porteuse d’espoir pour les équipes de jeunes, autant force est de constater l’échec pour l’équipe fanion. En effet, depuis cette union, elle n’a jamais pu se mêler aux formations jouant l’accession.
C’est pourquoi une nouvelle organisation a été mise en place, avec la création d’une entité nouvellement appelée Andrézieux-Bouthéon Loire Sud. Le nouvel organigramme sera validé lors de l’assemblée générale de juin, avec un projet sportif recentré sur la dynamique locale.

Quant au handball, la relégation des deux groupes phare, nationale 1 chez les hommes et l’équipe féminine, démontre qu’il n’y avait pas le potentiel économique suffisant pour maintenir deux équipes à un tel niveau de pratique. Le choix des dirigeants est aujourd’hui de séparer la section masculine de la section féminine. La municipalité continuera d’accompagner les deux entités qui garderont un fonctionnement sur Saint-Étienne et Andrézieux-Bouthéon.

Côté positif, en accédant au niveau régional, le club de rugby a répondu à nos attentes, d’autant plus avec la perspective de leur mettre à disposition le stade Roger Baudras, dès que le complexe de la Gouyonnière sera terminé. L’objectif à moyen terme, dans les cinq ans à venir, est que le RCAB atteigne le championnat de Fédérale 3, correspondant au potentiel rugby qui existe sur le territoire de Loire sud.
De manière plus globale, il est aujourd’hui primordial que les clubs sportifs de notre ville sachent définir le niveau de pratique adapté pour que toutes leurs composantes, adhérents, éducateurs, dirigeants et bénévoles, puissent assouvir leur passion pour leur discipline favorite. Si les équipes fanions sont de vraies locomotives, les responsables doivent impérativement mettre l’accent sur la formation, pour que les jeunes, non seulement locaux mais également issus d’un territoire plus large, puissent également avoir leur chance, tout en restant dans leur espace de vie.

Je conclurai cet édito en évoquant le traditionnel rendez-vous de la fête des bords de Loire qui se profile, comme chaque début d’été, avec un évènement très particulier en 2015. En effet, nous fêterons le cinquantenaire de l’union entre Andrézieux et Bouthéon. À cette occasion, je vous invite toutes et tous à venir partager les nombreuses festivités dont le programme détaillé vous est présenté dans les pages suivantes.

Je vous attends nombreux pour ces grands moments de convivialité les 3, 4 et 5 juillet prochains.

Jean-Claude SCHALK
Maire

Documents

Documents
article
  • RSS
  • Ajouter au favoris

Je m’informe

L’Envol

Agenda 21

23.07.2011

Présentation Agenda 21

 

Événement

Du 8 avril 2017 (10h00) au 7 janvier 2018 (18h00)
Exposition Sous les crayons, la guerre

Exposition Sous les crayons, la guerre

Ecoute citoyenne

Un service à l’écoute de sa ville

Qu’est ce que l’Écoute citoyenne : C’est le relais privilégié entre les habitants et la (...)
Retour en haut