Site : http://www.andrezieux-boutheon.com
article
Accueil >> Je m’informe >> L’Envol >> Archives >> Année 2015 >> L’Envol n°189, octobre 2015

L’Envol n°189, octobre 2015

Édito

En juillet, j’ai reçu dans mon bureau Monsieur Boulanger, Responsable du site Jacobs Douwe Egberts FR SNC (repreneur de la Maison du café) qui m’a exposé son projet d’agrandissement du site, situé 3 boulevard Pierre Desgranges. La conséquence pour la Commune est la restitution d’un terrain utilisé depuis 1992. À cette époque, un accord entre François Mazoyer et M. Fréchet, directeur de la Maison du café, avait permis à la municipalité de créer un terrain de sport (football, rugby) et deux terrains de tennis couverts derrière la cité scolaire, utilisés gratuitement par nos clubs depuis 23 ans.

Le développement de la société va certes, générer des créations d’emplois sur notre commune mais nous avons dû faire preuve de réactivité pour libérer les lieux en temps et en heure. Le permis de construire, concernant cette extension, a été validée par la Commune en septembre. D’un commun accord, et afin de respecter le délai légal autorisant le début des travaux, il a été convenu que la parcelle serait rendue à son propriétaire à partir du 1er novembre prochain. Je me suis donc engagé à ce que la municipalité assure à temps le démontage des deux structures couvertes de tennis et des équipements du terrain de rugby actuel.

Depuis plusieurs années, les deux courts en terre battue, situés sous la halle couverte, sont sous-utilisés (moins de 5 % du temps), car trop salissants aux yeux des pratiquants. Nous avons donc fait le choix de les réhabiliter avec un revêtement en résine. Avec 4 courts couverts en résine et 4 courts extérieurs, le tennis club sera toujours en mesure de répondre à la demande de ses adhérents.
Nous projetons également, dans un avenir proche (2016 ou 2017), de procéder à la réfection et la couverture du court central extérieur, avec création de tribunes et de nouveaux vestiaires.

Les deux structures couvertes étant en bon état, nous avons décidé de les transformer en salles multi-activités afin qu’elles soient utilisées par les différents publics scolaires en journée, mais également lors du temps péri-scolaire, des Temps d’activités diversifiés (TAD), de Sport’ vacances et bien sûr par les clubs sportifs.
Après démontage, elles seront donc réintégrées séparément dans le parc des sports des Bullieux. La première sera équipée d’un revêtement en résine permettant la pratique de plusieurs sports de balle (basket, volley …) et la seconde en synthétique, pour accueillir les activités telles que l’athlétisme, le rugby, le football …
Cette opération permettra de mettre en service deux nouveaux équipements couverts, de surface conséquente (18 m x 36 m). En termes de financement, elle s’inscrit en remplacement du projet de couverture du terrain hat trick soccer des Bullieux.

Le terrain de rugby est également concerné. Comme je l’ai annoncé lors du début de mandat, le Rugby club d’Andrézieux-Bouthéon prendra place au stade Roger Baudras lors du transfert du club de football de l’ASF au complexe sportif de la Gouyonnière. Si le déménagement de la partie administrative de l’ASF interviendra en décembre, l’utilisation du terrain d’honneur ne sera possible qu’à partir du printemps 2016.
Prévue initialement au budget 2016, la mise en place d’un nouveau revêtement spécifique à la pratique du rugby, sur le terrain synthétique actuel de Baudras, est avancée à novembre de cette année, afin que le RCAB puisse jouer à domicile dès le début de 2016.
Le financement de cet équipement (environ 250 000 €) a été rendu possible grâce aux économies réalisées lors des travaux du complexe de la Gouyonnière.

Jean-Claude SCHALK
Maire

Documents

Documents
article
  • RSS
  • Ajouter au favoris

Je m’informe

L’Envol

Agenda 21

23.07.2011

Présentation Agenda 21

 

Événement

Du 9 décembre 11h au 17 décembre 20h30
Conte de Noël : La Cité d’Azencko

Conte de Noël : La Cité d’Azencko

Ecoute citoyenne

Un service à l’écoute de sa ville

Qu’est ce que l’Écoute citoyenne : C’est le relais privilégié entre les habitants et la (...)
Retour en haut