Site : http://www.andrezieux-boutheon.com
article
Accueil >> Je m’informe >> L’Envol >> Archives >> Année 2017 >> L’Envol n°208, juin 2017

L’Envol n°208, juin 2017

Éditorial
 

Suite à une campagne électorale hors normes, et poussé par l’influence grandissante des médias, Emmanuel Macron est devenu notre Président de la République.

Face aux candidats qui appelaient à la révolution, à ceux qui venaient d’une autre planète, avec la ferme intention de nous y emmener, et, enfin, à ceux qui n’étaient guidés que par leurs ambitions personnelles, au point de faire perdre leur propre camp, la virginité politique et la jeunesse d’Emmanuel Macron l’ont emporté.

Espérons que ce Président qui se veut ni de droite ni de gauche, réussira son ambitieux challenge de former un gouvernement d’ouverture, en s’appuyant sur des hommes et des femmes de toutes tendances politiques confondues. Si ceux-ci ne doivent pas renoncer à leurs convictions, souhaitons qu’ils se libèrent du carcan des partis et se consacrent pleinement à la mise en œuvre des réformes dont notre pays a urgemment besoin.

Les élections législatives doivent permettre au Président de la République de disposer d’une majorité pour gouverner, mais nous, Élus, dans nos territoires, confrontés à la réalité du quotidien, voulons des hommes et des femmes de terrain, implantés et engagés et non des représentants n’ayant que pour seul objectif leur carrière politique. Le temps est venu de faire de la politique autrement et d’oublier le clivage droite / gauche dans les prises de décisions en faveur de nos concitoyens.

Le non-cumul des mandats doit permettre à la France d’avoir des Élus impliqués dans leurs actions auprès des citoyens. Pour ma part, il y a bien longtemps que j’ai fait ce choix car je considère que mes mandats de Maire, de Vice-Président de Saint-Étienne Métropole, en charge de la Voirie communautaire de 53 communes, mais aussi de Président du Sipab (Syndicat intercommunal des parcs d’Andrézieux-Bouthéon) en charge du développement et de l’aménagement des zones d’activités créatrices d’emplois et de richesses économiques, du Syprofors (Syndicat mixte de production d’eau potable de la plaine du Forez sud) – à destination de huit communes, soit 32 000 habitants – et du Syndicat des trois ponts (syndicat de traitement des eaux usées de trois communes, soit 30 000 habitants), occupent pleinement mes journées.

Si, aujourd’hui, Andrézieux-Bouthéon est une centralité aussi dynamique, si les prix de l’eau et de l’assainissement sont les plus faibles parmi ceux de communes de même strate, si nos équipements communaux font notre fierté, si notre Collectivité s’est fortement désendettée depuis 15 ans, si les impôts ménages (taxes d’habitation et foncière) sont maîtrisés et, mieux, baissent de 2 % par an depuis 5 ans, j’ai la prétention de croire que c’est un peu dû à mon engagement sans faille et sans limite depuis près de 20 ans et à l’appui d’équipes municipales motivées et dévouées.

C’est avec une volonté et une détermination intactes, que je respecterai les engagements pris envers vous, quelles que soient la nouvelle répartition des sièges à l’Assemblée nationale et les orientations prises par la nouvelle gouvernance.

Jean-Claude SCHALK
Maire

Documents

Documents
article
  • RSS
  • Ajouter au favoris

Je m’informe

L’Envol

Agenda 21

23.07.2011

Présentation Agenda 21

 

Événement

Du 7 septembre au 31 octobre

Chèque Activités Jeunes

Ecoute citoyenne

Un service à l’écoute de sa ville

Qu’est ce que l’Écoute citoyenne : C’est le relais privilégié entre les habitants et la (...)
Retour en haut