Site : http://www.andrezieux-boutheon.com
article

 

Stop aux pesticides

 La ville s’engage à limiter l’utilisation des pesticides qui représentent un danger pour l’environnement et la santé.

 

Les produits désignés comme « pesticides » sont des produits qui ont pour fonction de détruire les organismes pouvant nuire aux plantes.

On distingue trois principales catégories de pesticides : les herbicides, contre les mauvaises herbes ; les fongicides, contre les champignons et les insecticides, contre les insectes. En agriculture et pour l’entretien des espaces verts notamment, les professionnels, mais également les jardiniers amateurs utilisent ainsi des produits phytosanitaires qui contiennent ces pesticides.
 

Les risques sur l’environnement

Les pesticides sont responsables de la pollution de l’eau 
Les désherbants utilisés sur des surfaces imperméables ou peu perméables (cours gravillonnées ou pentes de garages par exemple) se retrouvent dans les eaux de surface ou souterraines et entraînent, du fait d’une faible infiltration, une pollution des eaux liée au ruissellement. 

Les pesticides menacent la biodiversité 
La plupart des pesticides ne sont pas sélectifs, s’ils enrayent une nuisance, ils impactent également le bon fonctionnement du jardin : élimination d’insectes utiles pour la pollinisation des fleurs et des plantes (les insectes auxiliaires naturels de culture), dégradation de la qualité des sols, fragilisation de la plante elle-même, etc. C’est tout l’équilibre de la nature qui est bousculé.

 

 

Objectif zéro pesticides

 

L’Europe et l’Etat mettent en place des plans visant à limiter l’usage des pesticides. Au niveau local, Saint-Etienne Métropole propose aux communes une charte d’entretien des espaces verts.

La Ville d’Andrézieux-Bouthéon a signé cette charte le 12 décembre dernier.

 

La commune est déjà engagée dans une démarche de réduction des pollutions, notamment dans le cadre de son Agenda 21. Pour aller plus loin, elle appliquera la Charte « Objectif zéro pesticide dans nos villes et villages » qui vise à réduire l’utilisation des pesticides progressivement jusqu’à atteindre l’objectif de zéro pesticide en 5 ans.

 

Plusieurs techniques alternatives à l’utilisation de produits phytosanitaires se sont développées sur la commune. Certaines, comme le paillage ou la couverture de la base des arbres par du lierre, permettent de limiter l’apparition de mauvaises herbes. Le désherbage manuel, mécanique et thermique se développe également sur certaines zones.

 

Ces techniques impliquent la présence d’une végétation spontanée plus importante. Chacun doit donc avoir conscience qu’il ne s’agit nullement de négligence de la part des services municipaux, mais au contraire d’une action globale plus responsable et respectueuse de notre environnement et de notre santé.

 

 

 

Le saviez-vous ?

Avec 62700 tonnes de matières actives utilisées par an, la France est, de loin, le premier utilisateur européen. Elle est le 3° utilisateur au monde après les Etats-Unis et le Japon !

Photos
article
  • RSS
  • Ajouter au favoris

Je m’informe

Urbanisme / Environnement

Agenda 21

23.07.2011

Présentation Agenda 21

 

Agenda 21

23.07.2011

Présentation Agenda 21

 

Événement

Du 8 avril 2017 (10h00) au 7 janvier 2018 (18h00)
Exposition Sous les crayons, la guerre

Exposition Sous les crayons, la guerre

Ecoute citoyenne

Un service à l’écoute de sa ville

Qu’est ce que l’Ecoute Citoyenne : C’est le relais privilégié entre les habitants et la (...)
Retour en haut