Accès direct

Mesures appliquées sur la commune

Mis à jour le 2 novembre 2020


Le confinement a donc fait son retour sur l’ensemble du territoire français, une décision prise par le Gouvernement pour endiguer la propagation exponentielle du Covid-19. Il est prévu pour quatre semaines, jusqu’au 1er décembre. Un point d’étape sera réalisé à mi-chemin, dans quinze jours, afin de faire un premier bilan et éventuellement ajuster la mesure.

Voici les informations et les décisions arrêtées par la Municipalité qui seront appliquées sur la commune (classées par ordre alphabétique) :


Les lieux de culte restent ouverts, en revanche les cérémonies religieuses sont interdites sauf pour les enterrements dans la limite de 30 personnes et pour les mariages et pacs dans la limite de 6 personnes (applicable aux cérémonies civiles).

Une tolérance était appliquée pour le week-end de la Toussaint ainsi que pour les commerces de fleurs.


Le service est maintenu et ouvert à compter de mercredi 4 novembre 2020 avec mise en place d’un protocole renforcé.

Les établissements publics culturels sont fermés, comme tous les lieux culturels qui reçoivent du public.

Toutefois, certaines activités peuvent continuer dès lors qu’il n’y a pas de public : création artistique, tournages, répétitions, enregistrements et captations des œuvres, chantiers, opérations de restauration de travaux.

Ainsi, le Château de Bouthéon et son parc, le conservatoire, la bibliothèque et la médiathèque, le Théâtre du parc sont fermés au public.

A l’heure actuelle les déchèteries restent ouvertes aux heures habituelles.

Il est néanmoins conseillé de vérifier sur le site internet de Saint-Etienne Métropole pour s’assurer de l’ouverture.

Les déplacements sont interdits sauf dans les cas suivants et sur attestation uniquement pour :

  • faire ses courses alimentaires (achats de première nécessité, achats de fournitures nécessaires à l’activité professionnelle) ;
  • accompagner ses enfants à l’école ;
  • se rendre ou revenir de son lieu de travail, exercer son activité professionnelle si le télétravail n’est pas possible ;
  • des motifs médicaux (à l’hôpital, dans une pharmacie, chez un médecin) ;
  • des motifs familiaux impérieux, pour l’assistance aux personnes vulnérables et précaires, notamment aux personnes en situation de handicap ou pour la garde d’enfants ;
  • pour une convocation judiciaire ou administrative ;
  • se rendre à des formations, un examen (comme le permis de conduire) ou un concours ;
  • participer à des missions d’intérêt général sur demande de l’autorité administrative (maraudes des associations de lutte contre la pauvreté ou distributions d’aides alimentaires à domicile) ;
  • faire de l’activité physique (seulement pour une pratique individuelle de plein air comme le jogging),
  • prendre l’air ou promener un animal domestique pendant une durée d’une heure et dans un rayon maximal d’un kilomètre ;
  • se rendre dans un service public ou chez un opérateur assurant un service public (CAF, Pôle emploi, maisons départementales), pour un rendez-vous à la mairie ou à la préfecture.

Les déplacements entre régions sont interdits (à l’exception des retours des vacances d’automne, c’est-à-dire jusqu’à dimanche 31 octobre 2020). Les déménagements resteront autorisés sur justificatif de l’entreprise de déménagement.

Des attestations permanentes sont proposées pour les déplacements domicile travail et pour amener les enfants à l’école. Pour les autres motifs les attestations individuelles seront à remplir à chaque déplacement.

Générer mon attestation numérique

Téléchargez : 

Attestation de déplacement dérogatoire

 Justificatif de déplacement professionnel

 Justificatif de déplacement scolaire

Les établissements scolaires restent ouverts avec mise en place de protocoles renforcés.

À l’école, le protocole sanitaire sera durci notamment avec l’obligation de port du masque pour tous les enfants de plus de 6 ans.

Les écoles s’organiseront afin de limiter au maximum le brassage entre les différents niveaux d’élèves. L’arrivée et le départ d’élèves seront autant que possible étalés dans le temps. Les déplacements des élèves seront limités au maximum : une seule classe par salle, à l’exception des salles spécialisées.

Les récréations seront organisées par groupe.

Au niveau du lycée, une souplesse sera laissée aux chefs d’établissement, avec un protocole qui permet d’envisager de l’enseignement à distance pour les élèves vulnérables.

L’essentiel des établissements recevant du public sont fermés :

Les commerces « non essentiels » et les établissements recevant du public comme les bars et les restaurants sont fermés, la décision de fermeture sera réévaluée tous les quinze jours en fonction de l’évolution de la situation sanitaire.

Ce qui est fermé :

  • les bars et les restaurants (sauf pour des activités de livraison et de retrait de commandes) ;
  • les commerces autres que ceux de première nécessité (sauf pour des activités de livraison et de retrait de commandes) ;
  • les salles polyvalentes, les salles de conférence, les parcs d’attraction, les salons, foires et expositions ;
  • les salles de spectacle et les cinémas ; les salles de sport et les gymnases (les sports collectifs même en plein air sont interdits sauf pour activités scolaires, périscolaires et professionnelle) ;
  • les établissements qui proposent des activités extrasolaires, sportives ou artistiques, comme les conservatoires ou les clubs de sport ;

Pour les commerces fermés au public, le click and collecte et la livraison peut être mise en place.

Ce qui peut rester ouvert :

  • les crèches, écoles, collèges et lycées (voir supra)
  • les restaurants d’entreprise avec protocole renforcé
  • les établissements périscolaires lorsqu’ils assurent la garde d’enfant le soir après l’école, et les centres de loisir le mercredi restent ouverts.
  • les guichets des services publics ;
  • les visites dans les établissements d’hébergement des personnes âgées et dépendantes (Ehpad) et maisons de retraite restent autorisées dans le strict respect des règles sanitaires ;
  • les parcs, jardins, forêts et plages ;
  • les cimetières et les fleuristes ;
  • les services de transport en commun ;
  • les commerces alimentaires essentiels, les stations-services et les garages, les laveries et blanchisseries, les magasins de journaux et les tabacs, les opticiens ; certains magasins spécialisés : équipement informatique, télécommunications, location de voitures et d’équipement.
  • les commerces de gros, les magasins de bricolage et les jardineries ;
  • les hôtels peuvent conserver une activité pour les déplacements professionnels indispensables, mais les restaurants de ces établissements sont fermés (à l’exception du roomservice).

Il est précisé, par arrêté préfectoral, que les commerces, autorisés par dérogation à rester ouverts au public pendant le confinement, devront fermer entre 21h et 6h, à l’exception des pharmacies de garde et des stations de carburants.

Les marchés sont maintenus et limités aux commerces alimentaires et à la vente de graines et de semis. Application d’une jauge de 4 m² / personnes avec limite à 1 000 personnes.

L’ensemble des services municipaux aux publics est ouvert et accessible. Le fonctionnement se fait prioritairement sur rendez-vous.

L’activité restauration de CASA est arrêtée.


La prise en charge périscolaire (garderie, centres aérés) est également maintenue tout comme les structures d’accueil spécialisées pour les enfants en difficulté physique ou psychique notamment les instituts médico-éducatifs.

Afin de lutter contre la solitude des ainés les visites en EHPAD et en maison de retraite sont autorisées pendant le confinement dans le strict respect des mesures barrières.

Parallèlement, la commune renforce ses actions et son accompagnement des plus fragiles et des plus vulnérables.

Ainsi, le service de portage de repas est maintenu pour les bénéficiaires habituels et ouvert à tous ceux qui ne pourront plus se rendre à CASA.

Face aux dernières mesures sanitaires et de confinement, la Ville d’Andrézieux-Bouthéon a réactivé la plateforme d’entraide, service essentiel de coordination d’aides et d’information. Elle restera en place jusqu’à nouvel ordre.

En mars dernier, la plateforme d’entraide a été mise en service pour mettre en relation les demandes et propositions d’aides, informer de manière concrète la population et préserver le lien social auprès des plus isolés. Efficace, ce dispositif a permis de répondre aux besoins essentiels de la population confinée grâce à des permanences téléphoniques quotidiennes et un service d’accompagnement solidaire aux plus fragiles. Il a pu compter sur une forte mobilisation des agents municipaux mais aussi de nombreux bénévoles.

Aujourd’hui, la situation sanitaire et les mesures impliquent la réouverture de la plateforme pour conserver un lien fort entre la Collectivité et les publics les plus vulnérables :

Vous êtes en mesure de proposer une aide, un service ?

Vous rencontrez des difficultés liées au confinement (courses, repas, etc.) ?

Contactez le 04 77 55 70 93

Cette plateforme téléphonique recueille les demandes et les propositions afin d’organiser l’entraide et de faciliter le quotidien des habitants durant cette période.

Ce service fonctionne du lundi au vendredi de 9h à 16h.

Les agents pourront aussi répondre, dans la mesure du possible, à vos interrogations d’ordre général.

Le port d’un masque de protection est obligatoire pour toute personne de onze ans ou plus qui accède ou demeure sur la voie publique ou dans les lieux accessibles au public, sur le territoire des 53 communes de Saint-Étienne Métropole ainsi que dans les communes suivantes : Chazelles sur Lyon, Le Coteau, Feurs, Mably, Montbrison, Montrond les bains, Riorges, Roanne, Saint Just Saint Rambert, Sury le Comtal, Veauche, Villerest.

Le port du masque est obligatoire pour les enfants à partir de 6 ans (cours préparatoire) dans le cadre scolaire et fortement recommandé en dehors.

Dans les autres communes du département, le port d’un masque de protection est obligatoire pour toute personne de onze ans ou plus :

  • dans les marchés
  • sur la voie publique dans un rayon de 50 m aux abords et sur les parkings des gares et arrêts de transports en commun et de tous les établissements recevant du public (notamment les établissements d’enseignement et les crèches, les centres commerciaux, les gymnases et équipements sportifs).

Les réunions privées, en dehors du noyau familial, et les rassemblements publics sont interdits sur la voie publique, à l’exception des manifestations revendicatives, déclarées auprès de la préfecture.

La restauration scolaire est maintenue avec la fourniture de repas chauds dans les lieux d’accueil habituels pour les enfants, en veillant à espacer les élèves d’un mètre. Les élèves d’une même classe ou d’un même niveau déjeuneront espacés.

Le nettoyage et la désinfection seront renforcés.

L’activité restauration de CASA est interrompue.

En revanche le portage de repas aux seniors est maintenu pour les bénéficiaires habituels et ouvert à ceux qui le souhaitent.

Concernant le sport, les établissements et équipements sont par principe fermés. Les seules exceptions admises : activité scolaire, périscolaire (non extra-scolaire) et sport professionnel.

La pratique du sport individuel en plein air, dans la limite d’une heure par jour et à 1 kilomètre de son domicile, est autorisée.