Accès direct

Qualité de l’air et circulation : je pense à ma vignette

 

Le certificat qualité de l’air, la vignette Crit’Air, est obligatoire pour circuler dans les zones à circulation restreinte instaurées par certaines collectivités (Paris et Grenoble) ou pour circuler lorsque le préfet instaure la circulation différenciée lors de certains épisodes de pollution.

Le certificat qualité de l’air est un autocollant rond, à apposer de façon visible sur son véhicule. Il s’agit d’un document sécurisé.
Il existe 6 types de certificats différents : chaque certificat correspond à une classe de véhicules définie en fonction des émissions de polluants atmosphériques.

Il concerne tous les véhicules routiers : deux roues, trois roues, quadricycles, voitures, utilitaires, poids lourds dont bus et autocars.

Un véhicule conserve le même classement environnemental tout au long de sa vie. Une fois acquis, le certificat est valable aussi longtemps qu’il reste lisible.

Pour les véhicules qui y sont éligibles, le certificat qualité de l’air est obligatoire pour :
– circuler et stationner dans les zones à circulation restreinte décidées par les collectivités, comme à Paris intra-périphérique,
– circuler en cas de mise en œuvre de la circulation différenciée décidée par les préfets lors d’épisode de pollution. Cela peut notamment être le cas dans la Métropole de Grenoble, à Lyon-Villeurbanne et en Ile-de-France intra A86.

Dans la Loire, aucune mesure générale n’est en place. Toutefois, un épisode de pollution pourrait conduire le Préfet à restreindre la circulation. Dans ce cas, le certificat serait obligatoire dans les zones concernées.

Pour connaître les mesures éventuelles mises en place, rendez-vous sur le site de la Préfecture de la Loire.

Je pense à mes trajets de vacances

Si vous devez vous déplacez en France, pensez à consulter la carte des procédures préfectorales qui vous indiquera les zones concernées par des mesures particulières.

 


Comment obtenir votre certificat ?

Vous pouvez demander votre certificat sur le site www.certificat-air.gouv.fr.
Pour cela, munissez-vous de votre certificat d’immatriculation (carte grise) et saisissez les informations demandées. Attention, l’adresse sur ce document doit être à jour.
Le service d’attribution des certificats interroge ensuite les bases de données du ministère de l’intérieur, puis il réalise et envoie le certificat à l’adresse où le véhicule est enregistré.


Quel est le prix ?

Le coût du certificat qualité de l’air est de 3,62€ pour un envoi en France. Ce prix couvre uniquement les frais de fabrication, de gestion et d’envoi. Une fois acquis, le certificat est valable aussi longtemps qu’il reste lisible. Il ne s’agit pas d’une taxe et il n’y a aucune recette pour le budget de l’État.


Se déplacer avec un véhicule non autorisé ou sans certificat qualité de l’air, en zone à circulation restreinte ou lors des pics de pollution dans les zones en circulation différenciée, est passible d’une contravention de 3e classe pour les véhicules légers (soit 68€ d’amende simple) et de 4e classe pour les poids lourds (soit 135€ d’amende simple).

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×