Accès direct

Ouvre la cage

Une exploration merveilleuse pour les tout-petits. La sublime danseuse nous livre ici un vrai récit poétique, qui nous questionne sur la notion de liberté, d’enfermement et sur ce rêve ancien : savoir voler !

À l’heure où la notion de liberté est de plus en plus évoquée et parfois contestée, Sara Pasquier a imaginé aborder la question auprès des plus jeunes grâce à une chorégraphie ludique qui emprunte les codes de l’enfant.

Pour passer le temps et tromper l’ennui qui semble la gagner, la danseuse s’amuse, perchée sur sa trottinette. De chat perché en roulade, la voilà qui fait une drôle de découverte, une grande volière habite désormais les lieux.

L’artiste épie cette grande cage aux barreaux dorés, puis après quelques hésitations, finalement se faufile à l’intérieur. La cage se referme ! Panique ! Soudain un étrange phénomène se produit, des plumes poussent dans son cou, une curieuse mutation s’opère. Notre danseuse se pare alors d’un plumage coloré pour se transformer en un oiseau pas tout à fait ordinaire. Mais que faire de ce nouveau corps, de ces frêles pattes trop grandes et de ces ailes embarrassantes ?

Une jolie métaphore qui permet d’aborder avec petits et grands, l’importance de la liberté quand celle-ci peut être menacée.

Bord plateau à l’issue des représentation.

Chorégraphie et interprétation : Sara Pasquier | Conception : Mireille Barlet | Création musicale : Julienne Dessagne | Scénographie et construction plein air : Jean-Luc Tourne | Scénographie et construction plateau : Jean-Yves Cachet | Création et réalisation costumes : Blandine Massier | Création lumière : Guillaume Merten | Teaser : Jean-Luc Tourne

Théâtre du Parc, Avenue du Parc, Andrézieux-Bouthéon, France