Accès direct

Université Pour Tous #1

FRANÇOIS-JOSEPH, LE DERNIER EMPEREUR DU XIXe SIECLE

Cycle Histoire
Conférence par M. JULLIEN

François Joseph est né pendant révolution de 1830 et est arrivé au pouvoir pendant celle de 1848. Faut-il y voir un signe du destin tant son existence est marquée par les épreuves ?

Il a régné 68 ans (presque autant que Louis XIV) sur l’un des plus vieux empires d’Europe. Descendant de Charles Quint, il gouverne un empire multinational dans lequel les différents peuples ont du mal à cohabiter ensemble. Se rêvant comme un grand général il doit s’incliner à la fois contre la France et l’Allemagne. Fou d’amour pour sa femme Elisabeth (l’inoubliable Sissi) il ne sut pourtant la protéger du pesant cérémonial de la cour.

Les nombreux malheurs qui le frappent dans sa vie privée le font entrer dans la légende de son vivant. Et pourtant par-delà tous ces drames on oublie trop souvent que c’est sous son règne que Vienne rivalisait avec les capitales mondiales les plus brillantes, qu’il aura su maintenir envers et contre tout l’unité d’un empire de onze peuples, travaillés par de violentes forces centrifuges. Celui qui apparaît aux yeux de nombreux historiens comme le « premier bureaucrate de l’Empire » devait faire face au défi de la transformation d’une Europe en marche vers la démocratie et le modèle de l’Etat nation.

Pour sauver un empire pluriséculaire, il n’alla jamais « de l’avant qu’à reculons », pressé par la nécessité ou par les inévitables concessions à l’esprit du temps. Les expériences souvent tragiques qu’il connut le firent mûrir pour lui faire tolérer l’intolérable.

Renseignements et inscriptions auprès du Château de Bouthéon
04 77 55 78 00 – www.chateau-boutheon.com

Château de Bouthéon, Rue Mathieu de Bourbon, Andrézieux-Bouthéon, France