Accès direct

Relocalisation du lieu de culte musulman d’Andrézieux-Bouthéon

Depuis plusieurs années, il est avéré que l’Association Cultuelle des Musulmans d’Andrézieux-Bouthéon (ACMA) ne dispose pas d’un lieu permettant d’accueillir les fidèles dans de dignes conditions. En 2019, l’association s’est portée acquéreur du bâtiment de l’ex-gare de Bouthéon, désaffectée en 1997, et de la parcelle de terrain attenante.

Le projet de réhabilitation et d’agrandissement de ces locaux n’ayant pu aboutir, compte tenu des fortes contraintes du site existant, les administrateurs de l’ACMA ont étudié la possibilité d’acquérir un autre tènement leur permettant de construire un nouveau lieu de prière plus adapté à leurs besoins et de nature à mieux garantir le respect des normes essentielles de confort, d’hygiène et de sécurité. Leurs recherches effectuées sur le domaine privé sont restées infructueuses. 

Or, la Ville d’Andrézieux-Bouthéon est propriétaire de terrains très proches du site actuel, situés de l’autre côté de la voie ferrée rue Louis Antoine Beaunier. Cet emplacement étant susceptible de répondre aux besoins, une transaction a été engagée. Cette démarche intègre la possibilité pour la commune de reprendre possession, dans le cadre d’un échange, du bâtiment de l’ancienne gare et de la parcelle qui lui est associée.

L’estimation effectuée par les services de France Domaine, conformément à l’obligation s’imposant à toutes les collectivités en cas de transaction immobilière, conduit au versement d’une soulte au profit de l’association de 45 000 €.

Suite à l’accord exprimé par l’association Cultuelle des Musulmans d’Andrézieux-Bouthéon sur ce projet, le Conseil Municipal, appelé à se prononcer sur cette opération lors de sa séance du 24 juin 2024, a validé à l’unanimité la réalisation de cette transaction.

L’association Cultuelle des Musulmans d’Andrézieux-Bouthéon doit désormais déposer son permis de construire qui sera instruit dans le respect des dispositions du Plan Local d’Urbanisme et de l’ensemble des réglementations en vigueur, en vue de la construction d’un équipement de proximité intégré à son environnement.

L’implantation devra notamment être envisagée avec l’obligation de ne pas entraver l’accès et le retournement des véhicules poids-lourds qui desservent les entreprises situées aux abords, dans la rue Louis Antoine Beaunier.

Les études seront menées en parallèle pour préparer le devenir de l’ancienne gare de Bouthéon dès lors qu’elle entrera dans le patrimoine municipal et pourra ainsi répondre à l’un des multiples besoins de relocalisation de structures hébergées dans des locaux municipaux.

François DRIOL
Maire d’Andrézieux-Bouthéon