Accès direct

L’Université pour tous

Fondée en 1976 au sein de l’Université Jean Monnet, l’Université Pour Tous (l’UPT) s’inscrit dans une tradition universitaire de formation continue.

Elle a pour mission de diffuser la culture et délivrer des connaissances dans tous les domaines représentant la pluridisciplinarité des enseignements dispensés à l’Université Jean Monnet.

L’Université Pour Tous est ouverte à toute personne adulte, quel que soit son niveau de formation. Chacun peut venir, pour le plaisir, assister aux conférences chaque jour ouvrable entre octobre et mai, et participer aux sorties culturelles proposées.

Le Château de Bouthéon est l’antenne de l’Université pour tous à Andrézieux-Bouthéon.

 

Tarifs : 

Abonnement :

  • 15 conférences : 45 €
  • 7 conférences : 25 €

Les conférences sont à choisir au moment de l’inscription.

Hors abonnement : 

  • 1 conférence : 4,7€

A réserver d’une conférence à l’autre.

Inscriptions :

Les adhésions à l’Université Pour Tous (UPT), antenne d’Andrézieux-Bouthéon, se prennent au Château de Bouthéon aux heures d’ouverture du site :

  • à partir du jeudi 3 septembre 2020,
  • à partir du mardi 1er septembre pour les seuls anciens abonnés de 2019/2020.

Le programme des conférences

 

Septembre

Mardi 15 septembre 2020

par M. Abboud

La problématique du bien manger occupe l’esprit des citoyens depuis quelques années. Tous les jours, maintes questions sont posées sur la qualité de ce que nous consommons et sur le devenir de notre alimentation dans quelques années. Quel choix nous reste-t-il en tant que consommateurs sur le contenu de nos assiettes ?
Analyse des évolutions de nos habitudes et des données scientifiques relatives aux implications sanitaires et environnementales de notre régime alimentaire.

Mardi 22 septembre 2020

par M. Gérome

Cette conférence est hors abonnement car il s’agit d’un report de la saison 2019-2020 : conférence initialement prévue le 5 mai 2020.

A travers le miroir du temps, partons à la rencontre d’hommes étonnants, assoiffés de découvertes et de rencontres. Samuel de Champlain, explorateur infatigable, cartographe génial, passa le plus clair de son temps dans ses voyages et il fit construire, notamment, « l’Abitation de Kébec », c’est la naissance de Québec. La Nouvelle-France était créée. Journaliste à ses heures, Il laissera aussi, des écrits évocateurs sur les amérindiens…
Dans le siècle des lumières, Louis-Antoine de Bougainville, après avoir participé aux guerres de conquête en Amérique du Nord, accomplira un premier tour du monde, dont il évoquera certains épisodes et rapportera à Joséphine de Beauharnais, première épouse de Napoléon, une fleur désormais bien connue, la bougainvillée… Il sera inhumé au Panthéon avec tous les honneurs. Alors, place à la haute mer, les embruns nous taquinent les narines, les haubans grincent à loisir et l’aventure nous attend… Vous embarquez ?

Mardi 29 septembre 2020

par M. Jullien

Georges Clemenceau, a dit un jour : «  L’Angleterre est une ancienne colonie française qui a mal tourné ».
Le Brexit, véritable onde de choc dans l’histoire de la construction européenne, semble confirmer la formule du Tigre. Lors du sommet franco-britannique
du Touquet le 17 janvier 2018, Emmanuel Macron fait savoir que la célèbre tapisserie de Bayeux, dite de la reine Mathilde, sera prêtée au Royaume-Uni. L’actualité remet donc au premier plan une figure quelque peu oubliée de l’Histoire européenne, celle de Guillaume le Conquérant. Qualifié de bâtard, en proie à plusieurs tentatives de renversement de la part de ses barons mais aussi du roi de France, c’est grâce à sa seule volonté qu’il parvient à s’imposer comme l’un des plus puissants féodaux du royaume. Emporté par ses rêves de gloire, il s’empare du trône d’Angleterre en 1066 après la bataille d’Hastings. À la tête d’un Empire transmanche, il transforme profondément le vieux royaume anglo-saxon malgré de nombreuses révoltes qu’il réprime de manière impitoyable.
Mais les révoltes se poursuivent. De l’autre côté de la Manche, le duc-roi doit aussi faire face à des difficultés avec le roi de France, Philippe Ier, qui entend mettre au pas ce vassal qu’il perçoit comme une menace pour le trône des lys. Cette querelle entre les deux souverains marque la première guerre entre la France et l’Angleterre. Cette opposition s’amplifiera aux siècles suivants…
Malgré les difficultés, jamais Guillaume ne se départira de sa volonté réformatrice.
Grand bâtisseur, il fait construire de multiples édifices dont les plus célèbres sont l’Abbaye-aux-Hommes et l’Abbaye-aux-Dames à Caen ou encore la Tour de Londres. Administrateur pointilleux, il ordonne en 1085 le recensement de ses sujets anglais et de leurs biens. Homme pieux, il participe au mouvement de la réforme grégorienne. Évoquer l’histoire de Guillaume le Conquérant, c’est un moyen de rappeler que celui qui a jeté les fondements de l’Angleterre moderne est venu du continent.

Octobre

Lundi 5 octobre 2020

par Mme Pernette

En partenariat avec le Théâtre du Parc

Lorsque j’ai débuté la danse à l’âge huit ans et plus encore dans ma pratique assidue de cet Art depuis plus de quarante ans, j’en ai découvert trois dimensions essentielles : une dimension artistique et créative, une dimension sociale et une dimension spirituelle.
Cette rencontre/conférence sera un témoignage d’artiste sur ce lien possible de la danse à la spiritualité, à un ailleurs, à une puissance, à l’au-delà au travers du mouvement. Un lien bien peu cultivé en Occident.
Un témoignage et l’occasion, je l’espère, de bien des échanges…

Mardi 6 octobre 2020

par M. Gérome

Savez-vous que le Québec est désormais référent au titre de l’organisation de la Francophonie, que le Codofil* s’occupe de la défense du français en Louisiane !
Une invitation au voyage en francophonie américaine, étonnante et colorée, entre « nordistes » qui affirment leur identité, refusant de céder au rouleau compresseur anglo-saxon, dans un accent reconnaissable et « sudistes » qui, à côté d’un français, ont inauguré des créoles savoureux, qui enchantent l’oreille.
Mieux les reconnaître pour mieux les comprendre, à l’heure de la mondialisation galopante. Parcourir les places fortes du français d’Amérique de Montréal à Cayenne, de St-Pierre-et-Miquelon à St-Barthélémy. Découvrir cette Francophonie passionnée et fraternelle, véritable espace économique et politique. C’est une certaine vision du monde à votre disposition, alors vous embarquez ?

* Conseil pour le développement du français en Louisiane


Mardi 13 octobre 2020

 par M. Jullien

Cette conférence est hors abonnement car il s’agit d’un report de la saison 2019-2020 : conférence initialement prévue le 31 mars 2020.

La figure de Napoléon Ier ne laisse personne indifférent. C’est certainement en raison de la dimension “romanesque ” de son existence. Victor Hugo a été l’un de ceux qui a su le mieux magnifier la figure du « petit caporal » lorsqu’il déclara à l’académie française : « Au commencement de ce siècle, la France était pour les nations un magnifique spectacle. Un homme la remplissait alors et la faisait si grande qu’elle remplissait l’Europe. »
Une présentation chronologique de la vie de Napoléon montrera comment un petit noble corse parlant à peine le Français devient le plus populaire des généraux de la Révolution puis “l’Empereur des rois” en Europe avant d’être relégué à Sainte Hélène. Dans un deuxième temps la lecture de témoignages contemporains, l’étude de cartes, l’explication de graphiques et la présentation d’œuvres d’art permettront de comprendre pourquoi Napoléon peut être à la fois perçu comme un géant politique, un géant militaire et un géant de la propagande.
Cette question sera appréhendée dans un cadre français et dans un contexte européen. On analysera les sources de la puissance napoléonienne qui permettront à la France de s’imposer sur le continent au début du XIXème siècle. Puis on notera, qu’aujourd’hui encore, tout comme en France, de nombreux pays demeurent marqués par l’influence napoléonienne, en particulier dans le domaine législatif et dans celui des réalisations architecturales.

Novembre

Mardi 3 novembre 2020

par M. Devès

La naissance de la photographie au XIXème siècle a bouleversé le paysage artistique.
De la confrontation entre les arts plastiques et la photographie, c’est toute l’ambition créatrice qui est bouleversée. Les artistes sont amenés à délaisser la copie de la nature pour travailler sur l’impression et la sensation. Les artistes impressionnistes vont nouer un véritable dialogue plastique avec la photographie, à la fois source d’inspiration et outil de création.

Mardi 17 novembre 2020

par M. Benoit

Il est évident que le Brexit montre qu’aucune institution n’est pérenne. Une fois ce constat fait et au-delà également de l’oeuvre réalisée par l’Union européenne (UE), des forces centrifuges traversent cette UE. Qu’en est-il ?

Décembre

Mardi 1er décembre 2020

par M. Abboud

Le climat terrestre est-il en train de changer ? S’agit-il d’une réalité scientifique ?
Que disent les climatologues ? Les géographes ? Les physiciens ?

Mardi 8 décembre 2020

par M. Cosentino

L’espace ET le temps… Puis c’est devenu : l’ « espace–temps ». Un seul homme a changé ces deux notions fondamentales. Lors de cette conférence vous saurez qui a changé ces deux notions et pourquoi. De nombreux mystères avec leurs questions subsistent.
C’est quoi au juste notre Univers ? De quoi est-il fait ? Notre univers a-t-il un âge ? Que dire sur les mystères du temps ? Mais au juste, qu’est-ce que le temps ? Quelle est sa vraie nature ? Est-ce une réalité ou une simple vue de l’esprit ? Le temps existait-il avant le Big-Bang ? Le Big-Bang et le temps sont-ils « inscrits » comme « codifiés » dans les lois de la Physique ? Que nous cachent tous ces mystères ?
Cette conférence-conversation-diaporama lèvera le voile sur certains mystères qui entourent l’ « espace-temps »… et fera le point sur les mythes, les modes et les réalités de ce XXIème siècle grâce à la science d’aujourd’hui…

Janvier

Mardi 12 janvier 2021

par M. Daudel

Le vingtième anniversaire de l’attentat du World Trade Center

11 septembre 2001, jour emblématique — était un mardi. Deux avions Boeing percutaient les deux tours les plus symboliques de la puissance économique des États-Unis d’Amérique.
Vingt ans déjà et nous nous en souvenons encore comme si c’était hier. Effroyable événement qui nous a tous marqué à vie. Tragique souvenir s’il en est ! Commémoration ? Célébration ? Recueillement ? Quels souvenirs ! Quelles mémoires ! Quels sentiments ? Quelles émotions ? Quelles analyses ? Quelles leçons pouvait-on en tirer à l’époque pour un « avenir » qui est devenu notre « présent aujourd’hui » ? Quelles leçons en tirer ici et maintenant ?
Cet attentat fut la conséquence de la première guerre du Golfe, contre l’Irak, en 1991. On le sait encore trop peu. Il fut aussi la cause d’un enchainement terrible qui devait déboucher sur une deuxième guerre du Golfe, à nouveau en Irak et aussi en Afghanistan. On s’en rappelle aussi assez mal. Enchainement terrible de violences réciproques, de destructions massives, de haines partagées qui se poursuit aujourd’hui contre l’islamisme intégriste, au Moyen Orient et en Afrique saharien et sahélienne. Nécessaire rétrospective historique avec la nécessité pour notre XXIe siècle désormais bien engagé de repenser en conscience et en lucidité, la géopolitique et la géostratégie qui en ont résulté pour le monde entier. Ce qui nous amène à dire désormais que l’attentat du World Trade Center fut un véritable séisme géopolitique et géostratégique sinon un cataclysme en ce domaine et dont on n’a pas encore analysé tous les contrecoups.

Mardi 19 janvier 2021

par M. Benoit

Le Président turc, Erdogan, est président à vie et cherche à incarner à nouveau le
sultan. Redonner de la grandeur à la Turquie, qui voit l’Union européenne s’éloigner,
c’est pratiquer le touranisme, c’est-à-dire renouer avec ce qui fut l’Empire ottoman :
Moyen-orient, Libye…

Février

Mardi 2 février 2021

par Mme Besset

En temps de guerre, une part, plus ou moins importante, des combattants cherche à échapper au front par tous les moyens. La question de l’obéissance est donc centrale pour le pouvoir militaire.
Cette question primordiale se posa pendant la Grande Guerre. L’armée française était alors dotée d’une justice à part entière, la Justice Militaire, qui permettait de régler les cas de désobéissance. Cette justice appliqua des peines diverses allant jusqu’à la peine de mort. Combien eurent réellement à faire à elle ? Comment s’appliqua-t-elle et quels furent ses effets sur les soldats français ? La mémoire marginale de ceux que l’on nomme souvent à tort « les fusillés pour l’exemple » a-t-elle aujourd’hui réintégré la mémoire nationale ?

Mardi 23 février 2021

par M. Lannoy

Cette conférence est hors abonnement car il s’agit d’un report de la saison 2019-2020 : conférence initialement prévue le 24 mars 2020.

Les dernières années que la France vient de traverser ont été douloureuses car des événements terribles sont venus la frapper et la meurtrir. Des événements (déjà historiques) qui obligent un pays à panser ses plaies (après un XXème siècle traumatisant) et à penser ses valeurs. Face à ces attaques qui ont touché le coeur de l’Etat et des citoyens, le terme de nation a été souvent employé dans les discours politiques appelant au rassemblement, à l’unité et à la fraternité. Mais qu’est-ce qu’une nation et sur quoi s’appuie-t-elle pour défendre ou prétendre à une unité ? Sur une histoire ? Celle d’une naissance ? Sur une identité ? Celle d’une appartenance commune, d’un vivre ensemble ? La philosophie peut aider à se faire une idée de cette notion de nation ; l’occasion notamment de relire de belles pages d’Ernest Renan. Un plaisir ? Plutôt une nécessité à une époque où le « populisme » semble devenir davantage un argument de division qu’un sentiment d’unité.

Mars

Mardi 16 mars 2021

par M. Abboud

De la civilisation de l’Élam à la République Islamique : qu’est ce qui a changé en
Perse ? Mazdéens ? Musulmans ? Chiites ? Quelles sont les constantes profondes de
ce pays et de ses habitants ?

Mardi 23 mars 2021

par M. Favre-Tissot-Bonvoisin

« Saint-Saëns est l’homme qui sait le mieux la musique du monde entier ».
Voici une affirmation qui ne prend que plus de relief lorsque l’on aura pris le soin de préciser qu’elle vient de Claude Debussy, lequel n’a jamais été vraiment tendre avec la plupart des autres grands compositeurs.
Enfant-prodige, à l’image de Mozart, Camille Saint-Saëns fait des débuts fulgurants comme interprète. Par la suite, il s’imposera beaucoup plus difficilement en tant que créateur, à l’instar de Berlioz dont il devient un fervent disciple et le plus digne héritier.
C’est pourtant par sa création artistique qu’il suscite de nos jours l’étonnement.
Son catalogue est — quantitativement comme qualitativement — considérable et nous apprend qu’il a été actif dans tous les domaines de la musique de son temps : sacré, concertant, symphonique, opéra, piano, orgue, musique de chambre… Rien ne lui fut étranger !
Mais, par-dessus tout, il demeure le dernier gardien d’une certaine tradition de la musique française, tradition qui s’éteindra avec lui. La clarté du langage et la solidité de la construction formelle étaient à la base de ses principes esthétiques, principes qu’il n’a pas hésité à défendre tout au long d’une vie bien remplie. Cette existence nous révèle un artiste d’exception qu’il est urgent de réévaluer.

Avril

Mardi 6 avril 2021

par M. Roche

Très tôt, les chroniqueurs et les historiens, puis les dramaturges, les musiciens et les philosophes se sont emparés du personnage, bientôt suivis par les romanciers, puis par des cinéastes créateurs de péplums. Plus récemment, les auteurs de bandes dessinées, les concepteurs de logiciels ou de jeux vidéo exploitent abondamment cette figure marquante de l’histoire ancienne. Mais les biographes et les historiens romains ont-ils été équitables avec lui ? N’avaient-ils pas des raisons de noircir le personnage ? A-t-il vraiment assassiné Britannicus, son demi-frère ? A-t-il incendié Rome ? A-t-il même fait mourir Poppée, sa femme, en lui donnant de grands coups de pied dans le ventre ? Autrement dit, le « vrai » Néron était-il à la hauteur de sa réputation ? Nous tenterons d’abord de faire la connaissance de ce fascinant psychopathe au prisme de sa légende, puis nous essaierons de comprendre ses actes, ses extravagances, la logique de sa politique extérieure, ainsi que son curieux rapport au chant, à la musique, à l’architecture, à la poésie et à la peinture.

Mai

Mardi 11 mai 2021

par M. Aubert

La mondialisation amplifie les transferts de personnes, les échanges internationaux de biens ou d’animaux et favorise l’errance des bactéries et des virus. La pandémie de coronavirus (Covid-19) est un exemple. Le réchauffement climatique introduit des modifications des niches écologiques. Les moustiques parasités par des virus (Chikungunya, Dengue, Fièvre Jaune) s’implantent dans de nouvelles régions du globe. La déforestation en Afrique permet le franchissement de la barrière des espèces avec un passage de virus de l’animal à l’homme (virus de Marbourg, virus Ebola). La mauvaise gestion des déchets et la forte croissance démographique dans les bidonvilles contribuent à la diffusion des microorganismes. Le défaut d’hygiène et le climat peuvent être responsables de l’endémie de certaines maladies, comme le choléra en Haïti. Le tourisme, dans les pays en voie de développement où l’hygiène est précaire peut être à l’origine d’une colonisation du tube digestif des voyageurs par des bactéries résistantes aux antibiotiques.