Accès direct

Canicule : se préserver

En période de fortes chaleurs, des gestes simples permettent d’éviter les accidents. Il faut se préparer avant les premiers signes de souffrance corporelle, même si ces signes paraissent insignifiants.

Dans le cadre du plan canicule national, le Centre Communal d’Action Sociale de la ville (CCAS) propose de contacter les personnes âgées de plus 60 ans et les personnes handicapées, fragiles et isolées, vivant à leur domicile, afin de leur dispenser les conseils de prévention et de vérifier leur état de santé.

Comment s’inscrire ?

Je peux m’inscrire si :

  • je suis âgé(e) de plus de 60 ans
  • je suis en situation de handicap, de perte d’autonomie ou isolé(e)

Pour s’inscrire ou inscrire un proche :

  • Je télécharge la fiche d’inscription,
  • Je la retourne au CCAS complétée et signée.
    ou
  • Je me rends au Centre Communal d’Action Sociale (CCAS), 2 boulevard Pasteur.

Que faire en cas de vague de chaleur ?

Votre santé est en danger lorsque la température extérieure est plus élevée que la température habituelle dans votre région.

  • La chaleur fatigue toujours
  • Elle peut entraîner des accidents graves et même mortels, comme la déshydratation ou le coup de chaleur
  • La pollution de l’air et l’humidité aggravent les effets liés à la chaleur.

Ces risques peuvent survenir dès les premiers jours de chaleur.

Des gestes simples permettent d’éviter les accidents. Il faut se préparer AVANT les premiers signes de souffrance corporelle, même si ces signes paraissent insignifiants.

Pendant une vague de chaleur

Maintenir le corps frais

  • Habits amples, légers, clairs
    Préférer le coton, qui laisse passer l’air et absorbe la transpiration
  • Boire régulièrement
    Sans attendre d’avoir soif. De l’eau essentiellement, des fruits pressés éventuellement.
    Jamais d’alcool. Eviter sodas et autres boissons sucrées. Évitez les boisons à forte teneur en caféine (diurétiques)
  • Utiliser un ventilateur ou un brumisateur
    L’usage simultané est le plus efficace : brumiser d’abord les parties découvertes puis ventiler les parties mouillées avec le ventilateur manuel. A répéter autant de fois qu’on le veut, dès qu’on est sec.
  • Utilisation répétée des douches fraîches (mais pas froides)
  • Si l’habitation ne peut pas être rafraîchie : prévoir de passer plusieurs heures par jour, chaque jour, dans un endroit frais, proche de son domicile et repéré à l’avance.
  • Dans tous les cas, respecter si possible l’heure de la sieste

    Pendant les heures les plus chaudes, se reposer, dans un lieu frais.

Alimentation

  • Préférer les fruits et légumes crus et les plats froids.
  • Si une cuisson est nécessaire, opter pour celle qui peut être effectuée hors de toute surveillance afin de ne pas être en contact avec une source de chaleur (ex au four).

Limitez au maximum votre activité physique

  • Proscrire tout effort (sport, jardinage, bricolage),
  • Reporter ce qui est urgent aux heures fraiches,
  • Si une activité est obligatoire : jamais au soleil.
  • Mouiller son T shirt et sa casquette avant de les enfiler, les laisser sécher sur la peau et renouveler le procédé.
  • On peut aussi s’asperger d’eau, régulièrement, si l’on est obligé de travailler.

Garder des relations sociales régulières

  • Appeler les membres de sa famille au téléphone
  • Demander l’aide de ses voisins
  • Proposer son aide aux plus fragiles : soyons solidaires face à une menace collective.